JUAN BRANCO - "Macron a été élu par une mafia !" - (Thinkerview ILLUSTRÉ, 2019)

Sortir de l’impasse européenne

Plutôt que de porter sur les problèmes communs de l’Union, les élections européennes juxtaposent vingt-sept scrutins de politique intérieure. Dans la plupart des États, les électeurs se prononcent surtout pour ou contre l’équipe au pouvoir. Mais la marge de manœuvre dont dispose chacun de ces gouvernements nationaux est très largement contrainte par les traités européens. Dans ces conditions, que faire ? Et, pour la gauche, comment s’en sortir ?

https://www.monde-diplomatique.fr/2019/03/LORDON/59607

 

EN FINIR AVEC LE RACISME ET LES DISCRIMINATIONS : LA RÉPUBLIQUE À L'ÉPREUVE DES FAITS

Députée Obono  Ajoutée le 21 mars 2019

Colloque “Égalité des droits et lutte contre le racisme et les discriminations : constats, critiques et propositions” organisé par le groupe "La France Insoumise" l’Assemblée nationale.

Cette Europe malade du néolibéralisme - L’urgence de désobéir

mercredi 3 avril 2019, par Attac France

Mot-clé > Construction Européenne

Et si la seule manière de sauver l’Europe était de désobéir ? Attac et la Fondation Copernic publient : Cette Europe malade du néolibéralisme - L’urgence de désobéir , éditions Les liens qui libèrent. Cet ouvrage sortira en librairie le 20 mars 2019.

https://france.attac.org/nos-publications/livres/article/cette-europe-malade-du-neoliberalisme-l-urgence-de-desobeir

 

L’école de la confiance ou l’histoire revisitée du petit chaperon rouge

Publié le 11/03/2019

Francis Daspe  Responsable de la Commission nationale Education du Parti de Gauche. Impliqué dans la France insoumise.

Co-auteur avec Paul Vannier du livre « Manifeste pour l’école de la 6° République » (éditions du Croquant, août 2016).

Francis Daspe s'attaque au projet de loi Blanquer, intitulé "Pour une école de la confiance".

https://www.marianne.net/debattons/billets/l-ecole-de-la-confiance-ou-l-histoire-revisitee-du-petit-chaperon-rouge

 

Le président et les pyromanes

par Serge Halimi  

« Le pire n’est point arrivé tant qu’on peut dire : “Ceci est le pire. ” » Ces jours-ci, la diplomatie française fait penser à ce vers du Roi Lear. À l’issue du quinquennat de M. François Hollande, on croyait avoir atteint le fond (1) ;

https://www.monde-diplomatique.fr/2019/03/HALIMI/59649

 

Aux sources du capitalisme européen

TRIBUNE. Michel Husson relève les apports du second tome du « premier âge du capitalisme », de l'historien Alain Bihr. La guerre, démontre l'auteur, « est inhérente à ce capitalisme mercantile engagé dans la première mondialisation ».

https://www.politis.fr/articles/2019/03/aux-sources-du-capitalisme-europeen-40112/

 

Le Venezuela et la gauche

Gabriel Hetland 27 février 2019 Le Venezuela et la gauche2019-02-28T16:42:20+00:00

Le Venezuela est en crise et le bellicisme de Trump aggrave les choses. Comment devrions-nous réagir à la situation tendue que connaît le pays ? La question est au centre de débats agités à gauche, aux États-Unis comme ailleurs dans le monde. La récente intensification des manœuvres états-uniennes pour chasser Nicolás Maduro, par la force si nécessaire, rend cette question d’autant plus urgente.

http://www.contretemps.eu/venezuela-gauche/?

 

Paul Ariès‏ @paularies7

Paul Ariès invité sur France culture émission La Grande table... A écouter els extraits de Peter Singer et ceux d'un des champions de la fausse viande. La viande propre c'est comme le capitalisme vert, ça pue et ça pollue !

 Le véganisme fait-il le jeu du capitalisme ?

27/02/2019

Plaidoyer carnivore pour une alimentation consciente et intelligente. Avec Paul Ariès, politologue, conférencier et essayiste, auteur d'une "Lettre ouverte aux mangeurs de viande" (Larousse, janvier 2019).

https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie/le-veganisme-fait-il-le-jeu-du-capitalisme

 

Nourrir le monde sans pétrole

Publié le :

Le scientifique Pablo Servigne revient dans cette conférence sur la manière de nourrir le monde sans pétrole. En effet, la surconsommation d’énergies fossiles met en péril les équilibres planétaires, et il faut donc envisager d’apprendre à produire en se passant de l’énergie bon marché qui a permis de réduire la main d’œuvre agricole. Cela implique de nombreux changements dans l’agriculture, certains ayant déjà été expérimentés ou sont en cours à Cuba ou à Détroit.

APPEL DE LA PREMIÈRE « ASSEMBLÉE DES ASSEMBLÉES » DES GILETS JAUNES

Nous, Gilets Jaunes des ronds-points, des parkings, des places, des assemblées, des manifs, nous sommes réunis ces 26 et 27 janvier 2019 en « Assemblée des assemblées », réunissant une centaine de délégations, répondant à l’appel des Gilets Jaunes de Commercy.

Depuis le 17 novembre, du plus petit village, du monde rural à la plus grande ville, nous nous sommes soulevés contre cette société profondément violente, injuste et insupportable. Nous ne nous laisserons plus faire ! Nous nous révoltons contre la vie chère, la précarité et la misère. Nous voulons, pour nos proches, nos familles et nos enfants, vivre dans la dignité. 26 milliardaires possèdent autant que la moitié de l’humanité, c’est inacceptable. Partageons la richesse et pas la misère ! Finissons-en avec les inégalités sociales ! Nous exigeons l’augmentation immédiate des salaires, des minimas sociaux, des allocations et des pensions, le droit inconditionnel au logement et à la santé, à l’éducation, des services publics gratuits et pour tous.

C’est pour tous ces droits que nous occupons quotidiennement des ronds-points, que nous organisons des actions, des manifestations et que nous débattons partout. Avec nos gilets jaunes, nous reprenons la parole, nous qui ne l’avons jamais.

Et quelle est la réponse du gouvernement ? La répression, le mépris, le dénigrement. Des morts et des milliers de blessés, l’utilisation massive d’armes par tirs tendus qui mutilent, éborgnent, blessent et traumatisent. Plus de 1.000 personnes ont été arbitrairement condamnées et emprisonnées. Et maintenant la nouvelle loi dite « anticasseurs » vise tout simplement à nous empêcher de manifester. Nous condamnons toutes les violences contre les manifestants, qu’elles viennent des forces de l’ordre ou des groupuscules violents. Rien de tout cela ne nous arrêtera ! Manifester est un droit fondamental. Fin de l’impunité pour les forces de l’ordre ! Amnistie pour toutes les victimes de la répression !

Et quelle entourloupe que ce grand débat national qui est en fait une campagne de communication du gouvernement, qui instrumentalise nos volontés de débattre et décider ! La vraie démocratie, nous la pratiquons dans nos assemblées, sur nos ronds-points, elle n’est ni sur les plateaux télé ni dans les pseudos tables rondes organisées par Macron.

Après nous avoir insultés et traités de moins que rien, voilà maintenant qu’il nous présente comme une foule haineuse fascisante et xénophobe. Mais nous, nous sommes tout le contraire : ni racistes, ni sexistes, ni homophobes, nous sommes fiers d’être ensemble avec nos différences pour construire une société solidaire.

Nous sommes forts de la diversité de nos discussions, en ce moment même des centaines d’assemblées élaborent et proposent leurs propres revendications. Elles touchent à la démocratie réelle, à la justice sociale et fiscale, aux conditions de travail, à la justice écologique et climatique, à la fin des discriminations. Parmi les revendications et propositions stratégiques les plus débattues, nous trouvons : l’éradication de la misère sous toutes ses formes, la transformation des institutions (RIC, constituante, fin des privilèges des élus…), la transition écologique (précarité énergétique, pollutions industrielles…), l’égalité et la prise en compte de toutes et tous quelle que soit sa nationalité (personnes en situation de handicap, égalité hommes-femmes, fin de l’abandon des quartiers populaires, du monde rural et des outres-mers…).

Nous, Gilets Jaunes, invitons chacun avec ses moyens, à sa mesure, à nous rejoindre. Nous appelons à poursuivre les actes (acte 12 contre les violences policières devant les commissariats, actes 13, 14…), à continuer les occupations des ronds-points et le blocage de l’économie, à construire une grève massive et reconductible à partir du 5 février. Nous appelons à former des comités sur les lieux de travail, d’études et partout ailleurs pour que cette grève puisse être construite à la base par les grévistes eux-mêmes. Prenons nos affaires en main ! Ne restez pas seuls, rejoignez-nous !

Organisons-nous de façon démocratique, autonome et indépendante ! Cette assemblée des assemblées est une étape importante qui nous permet de discuter de nos revendications et de nos moyens d’actions. Fédérons-nous pour transformer la société !

Nous proposons à l’ensemble des Gilets Jaunes de faire circuler cet appel. Si, en tant que groupe gilets jaunes, il vous convient, envoyez votre signature à Commercy (assembleedesassemblees@gmail.com). N’hésitez pas à discuter et formuler des propositions pour les prochaines « Assemblées des assemblées », que nous préparons d’ores et déjà.

Macron Démission ! Vive le pouvoir au peuple, pour le peuple et par le peuple.

Appel proposé par l’Assemblée des Assemblées de Commercy.

Il sera ensuite proposé pour adoption dans chacune des assemblées locales.

Le Journal d'un fou (Gogol)
Le Journal d'un fou (Gogol)

Les forcenés

par Frédéric Lordon, 8 janvier 2019

Méthodologiquement, et déontologiquement, il faut maintenir les hypothèses psychiatriques dans un statut d’ultime recours quand il est question de politique, et ne se tourner vers elles qu’après avoir tout essayé. Au point où nous en sommes cependant, observant Macron, Griveaux, écoutant le défilé ininterrompu des députés LREM sur les chaînes d’information continue et les chiens de plage arrière qui font « oui oui » en leur passant les plats, on cherche en tous sens, et surtout en vain, ce qui pourrait nous sauver de ce dernier recours. Après avoir épuisé toutes les explications alternatives, il va falloir s’y résoudre : ces gens sont complètement fous.

https://blog.mondediplo.net/les-forcenes

 

Le modèle qui inspire Emmanuel Macron

L’enfer du miracle allemand

La population allemande, appelée aux urnes le 24 septembre, n’a jamais compté aussi peu de demandeurs d’emploi. Ni autant de précaires. Le démantèlement de la protection sociale au milieu des années 2000 a converti les chômeurs en travailleurs pauvres. Ces réformes inspirent la refonte du code du travail que le gouvernement français cherche à imposer par ordonnances.

https://www.monde-diplomatique.fr/2017/09/CYRAN/57833

 

Une discussion intime sur les livres avec ceux qui les ont écrits et ceux qui les ont construits

Mélenchon, Noiriel : les mots du peuple     54min

Notre invité est un acteur majeur de la vie politique française... Sa trajectoire lui a fait croiser les différents courants de la gauche, socialiste hier, chef de file des insoumis aujourd'hui ... Il s'agit de Jean Luc Mélenchon. Nous partirons à la découverte des livres qui ont jalonné le parcours et construit politiquement celui que les commentateurs qualifient de « tribun ». Rejoint en 2ème partie par l'historien Gérard Noiriel qui fait paraître aux Éditions Agone, « Une histoire populaire de la France », une discussion s'engagera entre eux dans un contexte de tensions autour de l'actualité des Gilets jaunes.

https://www.publicsenat.fr/emission/livres-vous/melenchon-noiriel-les-mots-du-peuple-135369

Fin de monde ?

par Frédéric Lordon, 5 décembre 2018

La chute d’un ordre de domination se reconnaît à la stupéfaction qui se lit sur les visages de ses desservants. Samedi, le spectacle n’était pas seulement dans la rue. Il était, et il dure toujours depuis, sur les faces ahuries de BFM, de CNews, de France 2, et d’à peu près tous les médias audiovisuels, frappées d’incompréhension radicale.

https://blog.mondediplo.net/fin-de-monde

 

L'HISTOIRE DES RÉVOLTES POPULAIRES - DES SANS-CULOTTES AUX GILETS JAUNES

Le Média   Ajoutée le 5 déc. 2018

Pour mieux comprendre le mouvement des gilets jaunes, Julien Théry a demandé à trois spécialistes de porter sur la mobilisation actuelle leurs regards d’historiens des soulèvements populaires et des révolutions.

ÉVITER L'APOCALYPSE - BERNARD STIEGLER

Le Média

Des ravages la data economy jusqu’au dernier rapport du GIEC, tous les signaux montrent que l’humanité s’est mise elle-même en grand danger. Aujourd’hui « l’Entretien Libre » reçoit le philosophe Bernard Stiegler, fondateur du groupe Ars Industrialis, et directeur de l’Institut de recherche et d’innovation (IRI) du centre Georges-Pompidou. Auteur d’une œuvre profondément originale, il s’intéresse notamment aux mutations sociales, politiques et psychologiques provoquées par la « révolution numérique ». On publie aujourd’hui deux livres de lui, « Qu’appelle-t-on panser ? » (LLL), et « La technique et le temps » (Fayard), réédition augmentée de sa thèse.

La paix, enjeu d’intérêt public ou instrument tactique ?

7 nov. 2018  Par André Bellon  Blog : Pour que vive la souveraineté populaire !

Par André Bellon, Ancien Président de la Commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale. La commémoration du 11 novembre reste un sujet très sensible pour nos compatriotes et devrait donner lieu à un vrai débat sur la politique étrangère de la France.

https://blogs.mediapart.fr/andre-bellon/blog/071118/la-paix-enjeu-d-interet-public-ou-instrument-tactique?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-67

 

Nouvelle-Calédonie : la dernière colonie française

Le Monde  Ajoutée le 1 nov. 2018

La Nouvelle-Calédonie est appelée à se prononcer pour ou contre son indépendance lors d’un référendum organisé dimanche 4 novembre. Cent soixante-cinq ans après la colonisation de l’archipel par la France, elle est considérée par l’ONU comme l’un des dix-sept territoires non décolonisés que compte encore la planète. En 1988, la France avait pourtant choisi d’accompagner le processus de décolonisation de la Nouvelle-Calédonie. Après plusieurs années de quasi-guerre civile entre les Kanak, peuple autochtone de l’archipel, et les Caldoches, descendants des premières générations de colons européens, les Calédoniens affirmaient alors leur volonté de bâtir un « destin commun » pour toutes les communautés du territoire. Trente ans plus tard, l’objectif est loin d’être atteint. Les divisions entre Kanak et non-Kanak restent ancrées géographiquement, socialement et politiquement. Les Kanak, majoritairement indépendantistes, sont désormais minoritaires sur l’île. Plus le temps passe, plus la victoire de l’indépendance lors d’un référendum d’autodétermination, semble improbable.

Un "puceau de la pensée" élu dans "une hallucination collective" : le macronisme selon Emmanuel Todd

Par Hadrien Mathoux  Publié le 12/10/2018

L'intellectuel, dont la parole publique est devenue rare, a tenu le 3 octobre à Sciences Po une conférence d'analyse du macronisme. Pendant une heure et demie, le démographe a multiplié les flèches en direction d'Emmanuel Macron, de ses députés et de ses électeurs.

https://www.marianne.net/politique/un-puceau-de-la-pensee-elu-dans-une-hallucination-collective-le-macronisme-selon-emmanuel

Paul Ariès‏ @paularies7

"Gratuité vs capitalisme," sept minutes pour convaincre, Paul Ariès invité de l'émission L'Eco de France Info TV :

VIDEO. Paul Ariès : "Il faut aller vers des tarifs différenciés : plus on consomme, plus on paye."

Invité de Stéphane Dépinoy dans ":l'éco", Paul Ariès, essayiste et politologue, est venu présenter son nouvel ouvrage "Gratuité versus Capitalisme".

https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/franceinfo/l-eco/video-paul-aries-il-faut-aller-vers-des-tarifs-differencies-plus-on-consomme-plus-on-paye_2990713.html

Les yeux doux de Benyamin Nétanyahou à l’extrême droite européenne

En Europe, on assiste à une montée de l’extrême droite qui s’installe même au pouvoir, de l’Autriche à la Pologne. Le premier ministre Benyamin Nétanayhou a décidé de se rapprocher de ces mouvements, au nom de la lutte contre l’islamisme, quitte à fermer les yeux sur leur antisémitisme.

Droits humains > Sociétés > Dominique Vidal > 2 octobre 2018

https://orientxxi.info/magazine/les-liaisons-dangereuses-de-benyamin-netanyahou,2651

 

Le nouvel ALÉNA : des demi-victoires et d’importantes défaites

Communiqués, 2 octobre 2018

ATTAC-Québec reconnaît certaines améliorations à l’Accord États-Unis, Mexique et Canada (AEUMC) qui remplace l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA), mais considère nettement insuffisants les changements introduits et juge que de nombreux aspects ne sont pas acceptables.

Parmi les points positifs du « nouvel ALÉNA », la plus grande avancée est l’élimination du chapitre 11. Celui-ci établissait le mécanisme de règlement des différends entre investisseurs et États qui permettait aux entreprises de poursuivre les États par le biais de tribunaux privés.

https://www.quebec.attac.org/?le-nouvel-alena-des-demi-victoires&&&&&&utm_source=emailcampaign250&utm_medium=phpList&utm_content=HTMLemail&utm_campaign=Communiqu%C3%A9+-+Le+nouvel+AL%C3%89NA+%3A+des+demi-victoires+et+d%E2%80%99importantes+d%C3%A9faites#201;NA%20:%20des%20demi-victoires%20et%20d

 

Gauche antimigrants, une fable médiatique

par Pierre Rimbert  

Un spectre hante Jean-Jacques Bourdin : « J’ai vu l’émergence en Allemagne — ça m’interroge, d’ailleurs — de cette extrême gauche anti-immigrés ! », s’exclame le journaliste le 4 septembre 2018 sur RMC. Ce jour-là, à Berlin, Mme Sahra Wagenknecht, députée de Die Linke (La Gauche), accompagnée de personnalités issues des Verts et du Parti social-démocrate, présente à la presse Aufstehen (Debout). Inspiré de La France insoumise,

https://www.monde-diplomatique.fr/2018/10/RIMBERT/59118

 

« Votre croissance, nous n’en voulons plus ! »

Publié par François Ruffin   le 26 septembre 2018   Catégories : Secouer l'Assemblée !

Monsieur le ministre, madame la présidente de la commission spéciale, monsieur le rapporteur général, mesdames et messieurs les rapporteurs, nous voici donc en présence du projet de loi PACTE,  le plan d’action pour la croissance des entreprises.

Un langage vieux

https://francoisruffin.fr/discours-croissance-assemblee/

 

Pour une certaine Gauche le danger c’est l’Insoumis

24 sept. 2018  Par alberteins  Blog : Le blog de alberteins

Pour une certaine Gauche l'ennemi ce n'est pas la politique libérale de Macron mais l'Insoumis cet être sectaire aux ordres d'un Gourou, qu'il faut dénigrer par tous les moyens. Elle ne dit rien contre Macron, rien sur l'UE, rien contre la droite ni le RN, silence sur le PS. Mais TOUT contre l’Insoumis.

https://blogs.mediapart.fr/alberteins/blog/240918/pour-une-certaine-gauche-le-danger-c-est-l-insoumis

 

En finir avec quelques idées reçues sur la radicalisation

N’importe quel bavard a son idée arrêtée sur la « radicalisation » et sur le terrorisme. Désormais, il est possible de confronter toute cette glose à la réalité des dossiers instruits par la justice française. Et on découvre alors la place réelle qu’occupent l’échec scolaire, les réseaux sociaux, la volonté de provoquer, la sexualité, la religion dans le basculement de milliers de jeunes vers la violence.

par Laurent Bonelli & Fabien Carrié

https://www.monde-diplomatique.fr/2018/09/BONELLI/59014